Insertion par l’Activité Economique

Découvrez les compétences des jardiniers du Jardin de Cocagne de la Haute Borne

Le Jardin a pour vocation première d’accueillir et d’accompagner des personnes en difficulté socioprofessionnelle.

Depuis sa création en 2010, le Jardin de Cocagne de la Haute Borne a accompagné 72 salariés vers l’insertion par son activité de maraîchage biologique.

A travers un travail valorisant et équilibrant – le travail de la terre – des personnes éloignées de l’accès à l’emploi reprennent confiance et goût au travail et sont accompagnées dans la définition d’un projet professionnel réaliste et ambitieux, puis vers sa mise en œuvre par l’accès ou le retour à l’emploi.

Les bénéficiaires sont embauchés avec un CDD de 6 mois renouvelable 3 fois (24 mois max) à temps partiel (26 h / semaine), payés au SMIC.

L’activité opérationnelle support de l’Atelier-Chantier d’Insertion est le maraîchage bio. Les personnes en insertion sont donc appelées à travailler la terre, en vue de produire des légumes, vendus à des adhérents consommateurs sous forme de paniers hebdomadaires.

L’objectif est à travers cette activité, valorisante et connue pour son pouvoir structurant, de redonner aux personnes en insertion confiance en elles et motivation.

Deux modes d’intervention complémentaires sont mis en œuvre :

  1. Une mise en situation professionnelle, avec affectation de missions précises et variées et des degrés d’autonomie et de responsabilité croissants, entretiens d’évaluation réguliers, capitalisation des savoirs faire et savoirs être transférables en entreprise.
  2. Un accompagnement socioprofessionnel comprenant diagnostic des freins à l’emploi et actions de rémédiation, si cela apparaît utile, proposition d’actions de formation et/ou d’actions socio-éducatives complémentaires en fonction des besoins, définition progressive d’un projet professionnel, et préparation de la sortie vers un emploi ou vers la formation professionnelle qui serait nécessaire dans le cadre du projet professionnel retenu

Outre un accompagnement socioprofessionnel, les salariés en parcours d’insertion bénéficient d’activités éducatives (au sens d’éducation populaire) – activités autour de l’alimentation et de la santé, découvertes de métiers manuels, sorties culturelles, bibliothèque à disposition, activités sportives).